De Bible en Bible

Description

Alors que le Règne du Seigneur et l’autorité de son Texte sacré sont aujourd’hui contestés jusque dans l’Église, les jours des petits recommencements arrivent heureusement. Les chrétiens fidèles qui souffrent du « socialement correct » et de l’« anti-christianisme de moins en moins masqué », doivent prendre leur libre et pleine responsabilité en rétablissant, autant que faire se peut, et petit à petit, les gouvernements divers voulus par Dieu lui-même, à commencer par le gouvernement, ou la maîtrise de soi. Dans la famille, dans la vie professionnelle, dans la cité et les nations, dans l’Église locale, etc., chacun de ces gouvernements ayant sa sphère d’action particulière et limitée.

Cette transformation personnelle et sociale ne peut et ne pourra pas, ne doit et ne devra pas, être imposée de haut en bas, comme si l’un ou l’autre de ces « gouvernements » légitimes (celui de l’État ou de l’Église, par exemple) avait le droit de dominer les autres. Elle doit et peut, au contraire, se réaliser de bas en haut, en partant du plus proche, le gouvernement de soi, pour s’étendre, peu à peu, à tous les autres.

Auteur

Le Doyen honoraire Pierre Courthial, né à St-Cyr-au-Mont-d’Or en 1914, exerça tout son ministère pastoral dans l’Église Réformée de France, en particulier de 1951 à 1974, dans la paroisse de l’Annonciation à Paris. Quand s’établit, en 1974, la Faculté libre de Théologie réformée d’Aix-en-Provence, il y enseigna l’Éthique et la Théologie pratique. Cet ouvrage constitue, en quelque sorte, son Testament spirituel.

De Bible en Bible

€17,90

De Bible en Bible

€17,90
€17,90

Description

Alors que le Règne du Seigneur et l’autorité de son Texte sacré sont aujourd’hui contestés jusque dans l’Église, les jours des petits recommencements arrivent heureusement. Les chrétiens fidèles qui souffrent du « socialement correct » et de l’« anti-christianisme de moins en moins masqué », doivent prendre leur libre et pleine responsabilité en rétablissant, autant que faire se peut, et petit à petit, les gouvernements divers voulus par Dieu lui-même, à commencer par le gouvernement, ou la maîtrise de soi. Dans la famille, dans la vie professionnelle, dans la cité et les nations, dans l’Église locale, etc., chacun de ces gouvernements ayant sa sphère d’action particulière et limitée.

Cette transformation personnelle et sociale ne peut et ne pourra pas, ne doit et ne devra pas, être imposée de haut en bas, comme si l’un ou l’autre de ces « gouvernements » légitimes (celui de l’État ou de l’Église, par exemple) avait le droit de dominer les autres. Elle doit et peut, au contraire, se réaliser de bas en haut, en partant du plus proche, le gouvernement de soi, pour s’étendre, peu à peu, à tous les autres.

Auteur

Le Doyen honoraire Pierre Courthial, né à St-Cyr-au-Mont-d’Or en 1914, exerça tout son ministère pastoral dans l’Église Réformée de France, en particulier de 1951 à 1974, dans la paroisse de l’Annonciation à Paris. Quand s’établit, en 1974, la Faculté libre de Théologie réformée d’Aix-en-Provence, il y enseigna l’Éthique et la Théologie pratique. Cet ouvrage constitue, en quelque sorte, son Testament spirituel.

Customer Reviews

No reviews yet
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)

Vous avez aussi regardé: